Ministre de la Communication, de l’Economie Numérique et de la Poste, Porte-parole du Gouvernement – Député de Blessegué-Kouto


TIC DSC02493

Publié le 16 décembre 2013 | par admin

0

TIC/Appel inaugural du CDMA à Gourominankro Bruno Nabagné KONE : «… chaque franc investi dans les TIC et particulièrement dans l’internet, impacte positivement tous les autres secteurs d’activité…»

« … Monsieur le Préfet, bonsoir… nous vous saluons tous et nous vous disons que nos populations de Gourominankro sont heureuses de vous entendre… ». C’est par ces mots
que le Premier Ministre Daniel KABLAN DUNCAN a débuté l’appel inaugural de la technologie CDMA entre les localités de Gourominankro (Yamoussoukro) et d’Alokodjèkro (Sakassou). C’était le vendredi 13 décembre 2013.
Le gouvernement ivoirien, par le biais du Ministère de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication, ambitionne de développer les TIC et surtout de les rendre accessibles à tous. C’est un grand pas qui vient d’être franchi avec cette cérémonie de lancement du premier appel du téléphone CDMA.
Pour Jean-Euloge SORO, Directeur Général de l’Agence Nationale du Service Universel des Télécommunications et des TIC (ANSUT), maître d’œuvre délégué du projet, le choix de la technologie CDMA a été motivé par le besoin de pallier rapidement au manque d’infrastructures de téléphonie fixe, sans avoir la contrainte d’effectuer les travaux de génie civil inhérents au déploiement d’un réseau filaire et dont le coût représente généralement 70% du coût global d’un réseau fixe.
Avant le Directeur Général de l’ANSUT, Monsieur Allui KOUASSI, Président de la mutuelle des ressortissants de Gourominankro, a dit, au nom des populations toute sa reconnaissance au Premier Ministre pour le choix dudit village pour abriter la cérémonie. Il a profité de l’occasion pour faire quelques doléances, notamment, la construction d’une cantine scolaire et le bitumage du tronçon reliant le village à l’autoroute.
Quant à Monsieur Bruno Nabagné KONE, Ministre de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication et Porte-parole du Gouvernement, il a insisté sur la nécessité d’investir dans le secteur des TIC compte tenu de son caractère transversal. Selon lui, chaque franc investi dans les TIC et particulièrement dans l’internet, impacte positivement tous les autres secteurs d’activité. Il a plaidé pour le renforcement du partenariat public-privé, particulièrement par l’accompagnement du secteur privé en matière de construction d’infrastructures afin d’éviter « de voir des pans entiers de la population assis à côté de la révolution en cours ». Car, pour Bruno Nabagné KONE, internet est devenu un bien de première nécessité que les gouvernants ont l’obligation de mettre à la disposition des populations. C’est pour cela que le gouvernement ivoirien a décidé de mettre l’accent sur la connectivité nationale. Une connectivité multiforme qui allie la fibre optique, les faisceaux hertziens, la 3 G, le WiMax et le CDMA.
Le réseau CDMA est selon lui, une réponse aux besoins en téléphonie fixe exprimés par les populations, les entreprises et l’administration. Il est le fruit d’un partenariat avec Côte d’Ivoire Telecom, qui en assurera la gestion commerciale dans le cadre d’une convention dont la signature est prévue pour fin décembre 2013.
La technologie CDMA présente plusieurs avantages, notamment la couverture d’un grand nombre de localités en très peu de temps, la réduction des avaries subies par le réseau filaire et l’accès des populations à l’internet.
Prenant la parole, le Premier Ministre Daniel KABLAN DUNCAN a, de prime abord, remercié les populations de Gourominankro et les autorités administratives et religieuses pour l’accueil chaleureux qui lui a été réservé. Il a ensuite dit que l’objectif premier du Président Alassane OUATTARA est d’apporter le progrès et le bien être à tous les ivoiriens, rappelant que les travaux de construction et de réhabilitation d’infrastructures ne concernent pas uniquement les grandes villes et agglomérations. Pour le chef du gouvernement, le développement humain aujourd’hui, passe nécessairement par le développement des TIC. D’où les efforts en vue d’une couverture optimale du territoire par un réseau de 7000 km de fibre optique pour un montant de 106,8 milliards de francs CFA, l’installation de 5000 cybercentres communautaires et le projet CDMA qui s’élève à 10 milliards de francs CFA. Pour lui, l’inauguration du CDMA à Gourominankro permettra de désenclaver plusieurs localités de la région. De façon générale, le projet CDMA permettra à terme de couvrir les zones non couvertes par les opérateurs privés en termes de téléphonie, de télécopie et de fourniture d’internet.
Au cours de cette cérémonie, plusieurs dons ont été effectués par le Premier Ministre et le Ministre de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication, aux populations des deux localités.
Source : Service Communication MPTIC


About the Author


facebook comments:



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Back to Top ↑