Ministre de la Communication, de l’Economie Numérique et de la Poste, Porte-parole du Gouvernement – Député de Blessegué-Kouto


TIC 1529815_794282437252945_1814613207_o

Publié le 29 janvier 2014 | par admin

0

Lutte contre la cybercriminalité : Le MPTIC et la Police unissent leurs forces

Le Ministère de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication et la Police Nationale ont décidé de conjuguer leurs efforts en vue de lutter efficacement contre la cybercriminalité, qui prend de l’ampleur en Côte d’Ivoire. Cela s’est traduit par la signature d’une convention entre l’Autorité de Régulation des Télécommunications de Côte d’Ivoire (ARTCI) et la Direction de l’Informatique et des Traces Technologiques (DITT), le lundi 27 janvier en présence de Monsieur Bruno Nabagné KONE, Ministre de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication, Porte-parole du Gouvernement et de l’Inspecteur Général Brédou MBIA, Directeur Général de la Police Nationale.
La DITT est la structure de la police Nationale chargée de combattre la cybercriminalité en Côte d’Ivoire. Composée de policiers, de gendarmes et de civils experts dans les domaines de TIC, elle abrite la Plate-forme de Lutte contre la Cybercriminalité (PLCC) et des laboratoires d’analyses. Depuis 2012, la DITT a enregistré 11 343 cyber-dénonciations et procédé à l’interpellation de 139 cybercriminels. Le préjudice financier de la cybercriminalité s’élève à plus 6 milliards de F CFA.
L’Inspecteur Général Brédou MBIA a sollicité auprès du Ministre Bruno Nabagné KONE, plus de moyens afin d’améliorer le rendement de la DITT.
Monsieur BILE Diéméléou, Directeur Général de l’ARTCI, il a promis assister la DITT en ressources humaines et financières.
Quant à Monsieur Bruno Nabagné KONE, Ministre de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication et Porte-parole du Gouvernement, il a dit être venu comprendre les activités de la DITT. Il a ensuite félicité les responsables pour le travail abattu. Rappelant les enjeux de la lutte contre la cybercriminalité, il a évoqué la volonté du gouvernement à fournir aux populations, des services TIC fiables tout en respectant leur sécurité et la confidentialité de leurs données. D’où la prise de mesures visant à réglementer le secteur. Il a enfin demandé à la DITT de communiquer d’avantage sur ses actions en vue de sensibiliser et décourager les cybercriminels.

Source : Service Communication MPTIC

Tags:


About the Author


facebook comments:



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Back to Top ↑