Ministre de la Communication, de l’Economie Numérique et de la Poste, Porte-parole du Gouvernement – Député de Blessegué-Kouto


TIC 12696967_1112152142149247_6512090567162193105_o

Publié le 8 février 2016 | par admin

0

Lutte contre la cybercriminalité: Le Ministre Bruno Nabagné KONE appelle à accroître la sensibilisation

Le Ministre de l’Economie Numérique et de la Poste, Porte-Parole du Gouvernement, Bruno Nabagné KONE, est reparti, satisfait, , de la visite qu’il a effectué ce vendredi 5 février 2016, dans les locaux de la Direction de l’Informatique et des Traces Technologiques (DITT). La DITT, il faut le savoir, est la Direction Centrale de la Police Scientifique de Côte d’Ivoire en charge de la cybercriminalité, du soutien technologique aux investigations et de la conduite des projets technologiques liés à la sécurité. Le Colonel Guelpetchin OUATTARA, premier responsable de la DITT et ses collaborateurs ont présenté au Ministre de l’Economie Numérique et de la Poste, les différents types d’arnaques contre lesquels ils luttent. Relevant, sur ce dernier aspect, les efforts qui sont consentis pour réduire la cybercriminalité sous toutes ses formes. Pour le Ministre, le plus important, dans la lutte contre la cybercriminalité reste la sensibilisation. «Nous devons tous continuer et accentuer la sensibilisation des populations. Il faut montrer aux populations tous les cas relevant de la cybercriminalité, de sorte que nos populations prennent conscience de l’importance et de la gravité de ce fléau», a-t-il indiqué. Avant d’appeler les populations à plus de vigilance. Pour le Directeur de l’Informatique et des Traces Technologiques, cette visite du Ministre est à saluer. «Nous avons obtenu une attention plus particulière du Ministre et nous continuerons de bénéficier d’une forte intégration entre ses services et les nôtres pour continuer de combattre ce phénomène criminel qu’est la cybercriminalité», a-t-il exprimé. Poursuivant, il a indiqué qu’il existe un cadre formel de travail entre ce département ministériel et la Police Nationale. «Depuis longtemps, il existe une passerelle avec la Plate-forme de Lutte contre la Cybercriminalité (PLCC) qui est un accord entre la Police Nationale et l’ Autorité de Régulation des Télécommunications/TIC en Côte d’Ivoire (ARTCI). Au nom de cette passerelle, il y a des projets qu’on a déjà terminés et d’autres à venir que nous allons dérouler», a expliqué le Colonel Guelpetchin OUATTARA, qui s’est satisfait des résultats obtenus dans la lutte contre la cybercriminalité. «La Police Nationale a pu se déployer cette année en doublant ses effectifs d’enquêteurs, en doublant ses moyens de locomotion. Aujourd’hui, le résultat est là, la structure continue de grandir et d’avoir de meilleurs résultats. Nous avons plus de capacités à appréhender les délinquants et nous sommes beaucoup plus connus du public», a conclu le Colonel Guelpetchin OUATTARA.

Tags:


About the Author


Back to Top ↑