Ministre de la Communication, de l’Economie Numérique et de la Poste, Porte-parole du Gouvernement – Député de Blessegué-Kouto


TIC no image

Publié le 14 mars 2013 | par admin

0

5ème édition du salon de la Monétique et des services bancaires

DSC02385Du 12 au 14 Mars 2013 se tiendra à l’espace CCRAE-UMOA, la 5eme édition du salon de la Monétique et des services bancaires dénommé SIMBANK avec pour thème : « TIC et développement bancaire en Côte d’Ivoire». Ce rendez-vous a débuté ce Mardi 12 mars par une cérémonie d’ouverture où des experts du domaine bancaire du continent Africain se sont retrouvés.
Le Directeur du salon, M. Lucien AGBIA, lors de son allocution a justifié le choix du thème du salon par le fait que la Côte d’Ivoire vise l’émergence économique, qui ne peut se faire sans la modernisation et la sécurisation des systèmes de paiement. Cet objectif ambitieux, mais à la portée de la Côte d’Ivoire, ne pourra se faire que par les Technologies de l’Information et de la Communication.
Allant dans la même direction que le Président du salon, le sponsor officiel, M. Diabagaté MAMAH, Directeur Général de la CNCE, a souligné l’importance des TIC dans le domaine de la monétique. Aussi a-t-il demandé au représentant du parrain du salon, le Directeur de Cabinet, M. André APETE de permettre aux banques d’utiliser le réseau des opérateurs de façon optimale « les banques veulent être les partenaires des opérateurs et non leurs concurrents » a-t-il souligné.
Le PDG de Warri Sénégal a quant à lui souhaité que les hommes d’affaires du continent africain s’organisent, afin de créer leurs propres standards et normes, qui permettraient à nos pays de mieux se développer.
Le président de l’Association des professionnels des banques et établissements financiers de Côte d’Ivoire (APBEF-CI), Souleymane Diarrassouba, président de cette 5eme édition, a précisé que les TIC favorisent la modernisation des services bancaires dans sa globalité « c’est un véritable levier de croissance et de développement dans la création de nouveau service aussi bien par l’internet que par le mobile » a-t-il précisé. Selon lui, le mobile est devenu un outil financier qui a fait évoluer la bancarisation de façon exponentielle.
Avant de déclarer officiellement l’ouverture de la 5eme édition des travaux du salon, le représentant de Ministre de la Poste et des TIC, parrain du salon, a affirmé que le secteur bancaire qui connait de plus en plus des mutations et avancées remarquables ne peut se développer davantage sans l’apport réel et efficace des TIC. Cette réalité a-t-il dit est valable dans la plupart des secteurs d’activités.
« Le gouvernement s’attèle à construire un écosystème permettant le développement de l’offre des services TIC à la population, de garantir un environnement réglementaire approprié et vulgariser l’outil informatique » a-t-il fait remarquer. Faisant référence à l’Etat de COTE D’IVOIRE, il a souligné qu’il s’emploie résolument dans une démarche moderne en étant lui-même utilisateur des TIC, à travers la Gouvernance électronique.
Après la coupure du ruban, une visite des stands a été faite par les officiels où le Directeur de cabinet a pu découvrir les nouveaux services bancaires rendus possibles grâce aux TIC.

Tags: , , , ,


About the Author


facebook comments:



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Back to Top ↑