Ministre de la Communication, de l’Economie Numérique et de la Poste, Porte-parole du Gouvernement – Député de Blessegué-Kouto


TIC no image

Publié le 21 février 2012 | par admin

0

GOUVERNANCE ELECTRONIQUE : Bruno Koné remet le schéma directeur au Premier Ministre

Le projet de Gouvernance électronique a connu une étape majeure dans sa phase de réalisation le jeudi 16 février 2012. En effet, à l’occasion de la réunion du comité de pilotage du projet à la Primature, le ministre de la Poste et des TIC, Bruno Nabagné KONE a remis officiellement à Me. Jeannot AHOUSSOU KOUADIO, ministre d’Etat, ministre de la Justice, représentant le Premier Ministre, le schéma directeur du projet E-Gouv.Le Garde des Sceaux a indiqué à cette occasion que la réalisation de ce projet permettra à l’Etat ivoirien de  « se mettre à l’ère et à l’heure du numérique ». Selon lui, cette innovation aidera le pays à améliorer son rang dans le classement mondial des Etats  concernés par l’usage des TIC. Cette réunion selon Bruno KONE, visait à informer les membres du comité de pilotage, à présenter les difficultés, à prendre les instructions du Premier Ministre, Président de ce comité et recueillir les observations et recommandations des membres.

Y ont également pris part les ministres de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative, Gnamien Konan, de la Santé et de la Lutte contre le SIDA, Thérèse N’ Dri Yoman, celui délégué à la Défense, Paul Koffi Koffi et le directeur de cabinet du Premier Ministre, Daho Bakary.  Le porte-parole du Gouvernement a présenté les axes majeurs qui ont conduit les études ayant abouti à la réalisation du présent schéma directeur. Il s’agit du cadre juridique, des infrastructures, du renforcement des capacités, du contenu des services, de la sécurité et de la maturité numérique. 

Au vu des enjeux de la gouvernance électronique pour ce qui est de la modernisation de l’Etat, la promotion de la bonne gouvernance, l’amélioration des services offerts aux usagers des services publics, le ministre de la Poste et des TIC a affirmé que la réussite du projet repose sur une volonté politique affirmée du Gouvernement, une forte implication des cabinets ministériels, une cohérence dans les compétences des ministères, et structures publiques et le renforcement des capacités pour faire face au déficit du personnel spécialisé.

 

Dans le cadre de la réalisation de la gouvernance électronique, l’une des recommandations des orientations stratégiques est la mise en place d’une Agence Nationale de Gouvernance Electronique, une Commission Informatique et Liberté et une Agence Nationale de Sécurité des Systèmes d’Information.  Le ministre Koné Bruno a souligné que la mise en service de l’intranet gouvernemental qui est en usage actuellement à la présidence de la République, est une étape sur le chemin de la concrétisation du projet de gouvernance électronique.

 

La gouvernance électronique ou l’e-gouvernance (e-gouv) est l’utilisation, par le secteur public, des technologies de l’information et de la communication dans le but d’améliorer la fourniture d’information et de service, d’encourager la participation du citoyen au processus de décision et de rendre le gouvernement plus responsable, transparent et efficace.


About the Author


facebook comments:



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Back to Top ↑